L’héliogravure au polymère ou le retour à la matérialité de l’oeuvre

Le procédé d’héliogravure au polymère (ou photogravure) est un procédé moderne de gravure en taille-douce.

Le procédé consiste à placer une image transparente (une photographie imprimée sur un transparent par exemple) sur une plaque métallique rendue sensible à la lumière et à l’exposer à la lumière UV. Pendant le traitement, les zones de la plaque qui n’ont pas reçu de lumière du aux noirs du transparent sont gravées, créant des creux dans la plaque, tandis que les zones qui ont été exposées à travers les blancs du transparent restent en relief.

La plaque peut ensuite être imprimée à l’aide d’une presse d’estampe ou taille-douce. Tout d’abord, la plaque est recouverte d’encre à base d’huile, qui est poussée dans les zones gravées de la plaque. Elle est ensuite essuyée pour que la surface de la plaque soit propre, les creux de la plaque retenant l’encre. La plaque est ensuite passée sous une presse taille-douce en sandwich avec une feuille de papier de gravure humide. La pression pousse le papier humide dans les creux de la plaque, où il prend l’encre.

Le processus de fabrication de ces gravures exige beaucoup de temps et de travail, mais le produit final, avec ses détails fins, sa profondeur de ton et sa nature tactile, ne ressemble à aucun autre procédé d’impression (sauf l’héliogravure aux grains). C’est aussi un processus très méditatif et enrichissant pour l’artiste, car les sens et le corps, lors de la mise en oeuvre, s’accordent à l’image et participent à la réalisation de l’estampe.

Les plaques de polymère photosensibles peuvent être traitées simplement en utilisant de l’eau plate, créant ainsi une gravure à la surface de la plaque qui permet d’imprimer l’image sur une large gamme de papiers d’art. Les variables que l’on rencontre à l’aide des plaques, des encres, des papiers, presses et autres techniques d’estampe permettent une flexibilité bienvenue permettant à l’artiste d’exposer ses sensibilités personnelles.

Vous aussi vous souhaitez pratiquer ce beau procédé ? Tous renseignements par le biais de la page CONTACT

Atelier à Rome sanguine